cox in hell

07 octobre 2009

Une petite bafouille pour vous racontez les péripéties de Will the D au Kustom Surfers 4

Le Will part donc à ce fabuleux événement qu’est le Kustom Surfers.

(Pour rappel, un savant cocktail entre le monde du surf et le milieu du custom).

Et puis à 60 Km avant le Mans, le Will va pisser, sur une aire d’autoroute mais pas une aire avec station et tout et tout, non une aire d’autoroute avec juste un chiotte. Pile ce qui me faut !!!

Bref, soulagé par son dépôt, Will démarre la cox et là au bout de 2 mètres plus rien, calé, walou.

Qkezkizepassz !!! saloperie de bagnole allemante ?!!?

Will s’aperçoit quasiment aussitôt que c’est un fusible  et donc confiant Will le remplace et làaa Schieser !!!! (chez pas si ça s’écrit comme ça, disons merde en français), le fusible repète Arrrhg !!!

Têtu, Will continu et remplace à nouveau le fusible et … rerepète !!!!

La Savora lui monte au nez et le Will décide de jeter un coup d’œil dans les branchements éléctriques.

Will débranche, rebranche, essaye l’essentiel (il faut dire j’ai un modèle de cox annèe 66, année charnière. Les schéma électriques s’arrêtant en 65 et reprenant en 67 il faut jongler avec les 2 à cela vous ajoutez un passage de 6 volt en 12 volt et vous obtenez un paquet de nouille incompréhensible et pas grand chose d’identifiable. Bref)

Et toujours les fusibles qui pètent …

Quelques coups de fils à des potes et 2 h30 plus tard, je fais passer un fil de 5 m de la bobine (du coffre) sur le toit direction la boîte à fusible.

Je mets un bout d’étain en guise de fusible justement (puisque épuisé par tous les précédents essaies). Et broumm c’est reparti.

Maintenant, le temps joue contre moi, puisque l’éclairage ne fonctionne plus.

Et puis pour rigoler j’essaye mon moteur qui est encore en rodage, je dépasse ma vitesse de croisière 110km/h. 120 ça grimpe, 130 ça grimpe, 140 je bloc le compteur et encore mieux le régime moteur augmente toujours, un truc de fou.

DSC00167

clic sur la photo pour voir plus gros


Bref je ne sais pas à combien je peux rouler au-delà des 140km/h, mais je suis resté scotché.

Après cette découverte, le Will arrive sans embûche à bon port sous un couché de soleil splendide.

Vendredi soir se terminant pour Will à 5h30 le lendemain matin, il passe une journée mi –figue, mi- zombie jusqu’à la course de mob prévu le soir.

Dans la journée débarquent des ricaines, des VW, des bécanes, dont certaines méritent l’attention.

L’après midi c’est le surf, mais là pas de chance les vagues en on décidé autrement.


Puis la soirée commence, et en piste pour la course de mob et là Will en fait encore un belle.

Gamelle dans le sable juste avant une chicane, la roue avant plantée dans le sable, j’avais mis du cœur à l’ouvrage pour rattraper les autres mobs étant partis dernier.

Trop manifestement, bref Will remonte en selle avec l’aide d’un pote et redémarre, puis Will sent une brûlure. Will continu et s’aperçoit que la fourche est tordu et donc la bécane se conduit de travers, dans le sable, et sa le brûle putain !!!

Fin du 2ème tour, Will rend les armes et regarde sa jambe ensanglantéeee.

Arhghhhh !!!!!!!

Une fois regagné le dortoir, pour rincer la plaie, une assistance médicale arrive en la personne de Laurent (infirmier rocker) et de Mindie enfin je crois ( Tattoueuse, perceuse, stérile strippeuse et crêpiste).

Un grand merci à vous 2, pour vos soins prodigués et appliqués sur la personne de Will the D ce jour-là voir même vers l’infini et au de-là.

La soirée est belle et bien entamée et foutue par la force des choses.

Will rate l’essentiel de la soirée, les groupes sont passés, Will retourne voir ce qui se passe en bas et puis ça le lance, là dans la jambe.

Will à comprit, Will va se coucher, enfin il essaye.

Le Dj (Ludo enfin euh Viktor pardon) fait péter des groupes de rock canon et les gars gueueles dans le micro bien pété eux aussi. Passé 3 h du mat, je commence à m’endormir.

Quand 3 mecs débarquent bourrés comme des coings, il y en à même un qui gerbe et dort dedans. Surpris, ses potes disent que ça daube, Will ne sens rien ??

Certainement encore le nez bouché (ça n’a pas que des désavantages).

Bref , les gars viennent pioncer dans les lits situer dans le compartiment où Will s’était installé, pour éviter l’odeur de Vommmit.

Leur déconnade passés, une fois endormi, Will a assouvi sa vengeance et a ronflé comme un v8 jusqu’au matin.

Les gars en question non pas fermé l’œil du reste de la nuit.

Réveillé 8h30 et pas fatigué ?!?

Will doit décrocher ses tableaux, récupérer ses t-shirts, book, enseigne…

Recharger la cox et petit-petit déjeuné avant de repartir vers les 10h30/ 11h.

Démarrage de la chignole comme une horloge, et rentrado amigo au bercaillos sans problemos.

Plus qu’à changer le premier pansement, avec le sang bien coaguler dans les fibres Humm

un vrai régal.

DSC00192DSC00195

Posté par will the D à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 mars 2008

Train avant rétréci aiaiaiaiaiiii

Salut,
je me lance dans le rétrécissement de mon train avant (sur ma cox bien sur).
Je démonte le tout dans la matinée tranquille, juste un souci de rotule de direction fait de la résistance, l'écrou tourne dans le vide et je n'ai pas de prise (l'arrache moyeu ni fait rien non plus, bref je coupe (on va pas ce laisser emmerder par un rotule non?).

d_montage squizz

Le travail terminé j'expose tout ça pour la photo souvenir sur un drap de lit bambi, (nostalgie quand tu nous tient snnirf!!) qui me sert de chiffon.

mon_petit_bambino

Viens le nettoyage des différentes pièces et enfin les choses sérieuses,  la coupe du train avant.
J'opte pour un rétrécissement de l'extérieur, c'est à dire entre la corne et la buse de graissage de chaque coté.

cut ablation ablation_le_

-4cm de chaque coté, cela devrait me permettre de pouvoir ratrapper le déport des jantes BRM et de les enfoncer un poil dans l'aile pour le look.
Assister par un pote soudeur mais pas mécano, nous décidons de manchonner l'intérieur du train avec du tube pour renforcer la soudure. Et puis ssssoudure!

Et lààaa enfer et damnation les bras inférieurs ne rentrent plus à fond dans le corps du train (enfin si à coup de masse mais il ne tourne plus)  Non de Zeus!!!!!!

Après plusieurs montage à blanc (sans les lames) toujours pareil, les bras supérieurs passent et sont bien dans leurs logements, mais les inférieurs NADA!!
Avec un peu d'observation et surtout si j'étais un peu moins tête en l'air, on s'aperçoit que les bras de suspension inférieurs ont 2 épaulements d'où le problème.

YAPUKA recommencer, redécoupe et nouvelle soudure mais cette fois ci avec les bras assemblé et puis si ça ne marche toujours pas, je devrais me trouver un train d'occaz que je rétrécirais du centre avec un kit sway away comme tout le monde. la suite dans un prochain épisode.

Posté par will the D à 12:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 mars 2008

Et une vue plus en vu

En attendant de faire un nouvel album photo, voici toujours  la "s8tanmobile" avec 7 x 6 (cette fois-ci, toujours le mot pour rire celui-ci) une vue d'ensemble laiton compris.

trype_tic__

Posté par will the D à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Du laiton et encore du laiton

Les chromes sautent et se poncent, pour faire place à une teinte imitation laiton.
Faute de moyen une bombe adéquate fera l'affaire, certes cette peinture est fragile mais vu que je change d'idée comme de chemise, l'investissement n'en vaut pas la chandelle ou le cric argh!argh!
Quelques photos pour imager le "laitonage".

DSC00006 P1030347_redimensionner

DSC00002 DSC00003

Les pédales, le levier de vitesse, le rétro intérieur,  le frein à main et poignées de chauffages, les mécanismes de remontées des vitres, les poigneés de portes intérieurs, le déflecteur et le cerclage de phare, les pare-chocs et grilles de klaxons.
Reste plus que baguettes de marche-pied, les grilles de ventilation du capot moteur(à ajoutées) et d'autre idées encore pour la partie laiton tonton.


Posté par will the D à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2008

Enfin qq chose as'met sous la dent

Après un hiver passé sans faire de mécanique, ou très peu (j'avais troqué ma clef de 13 contre mes crayons et mon ordi), il est temps de remettre la salopette pour continuer à améliorer ma "s8anmobile".
Au programme du laiton ou du cuivre par ci par là, en commençant par un shifter surmonté d'une poignée de porte ancienne, d'un poing américaine le tout soudé sur un tube.

SHIFTER_1

Posté par will the D à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 novembre 2007

Blog bug

Cox in hell 666 est un nouveau blog perso, + spécialisé dans le monde la Volkswagen vintage/old shool et dérivé.
Dans lequel vous trouverez graph,illustrations,photomontages, projet perso,news...
Pleins de trucs sympa, vous trouverez les liens vers Mes autres blogs respectivement dans la colonne de droite (dlabier et s8angraph pour l'instant).
See you later.

Will the D

signature_will_the_d

Posté par will the D à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2007

Mon passage dans SuperVW mag

Whaoo ! Ma gueule dans Supervw mag.
Ça fait chaud au cœur, de voir que l’on est Snirf, apprécié.
C’est dans le n° 218 page 10 que vous verrez un petit portrait de moi même et de ce que je fais.

supervw_218

Un bon coup de pub si toutefois mes contacts avait été fournit ?! Certainement un oublis.
Voici le scan de la page de garde du canard et de la dite page de news.

ma_gueule_dans_le_canard_su

Une bonne motivation pour remettre le pied à l’étrier.
Will the D

Posté par will the D à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2007

Tribulation d'un will au 20ème SuperVW Nat

Prêt pour le départ au nouveau super vw nat qui fête ses 20 boujis, je part confiant,en effet ma cox démarre aux petits oignons. Plus de problème de ralentit, de pédale à ramener en arrière, des phares, des clignotants, elle fonctionne nickel, juste le train avant avec un amortissement suspect mais bon, il trop tard  pour s'occuper de ça.

Ma production de t-shirt perso que j'ai du aller récupéré le matin même,m'a retardé pour le départ, je vais donc manquer l'ouverture.
J'arrive dans l'après'm après avoir essuyé une tempête avec des gros éclaires et tout et tout (n'empêche que j'étais pas fière quand j'ai vu tombé la foudre dans les champs qui longeaient la route). Bref les essuie glaces fonctionne à peu prêt (variation bizarre de vitesse, voir arrêt de temps à autres) et le train avant m'a causé pas mal de soucis, il reste coincé en position basse dès que je prend une bosse ou un dos d'âne, je dois sortir de la voiture pour tirer sur le pare choc avant afin de la relever, les pneus ne sont pas content!

Arrivé au camping Aaaahhhh! bouillabaisse, super pour s'installer.
Le montage de la tente à été rapide pour le coup et enfin je fais péter une petite mousse de réconfort.
Dans la foulé j'entre au super vw nat pour y faire un tour il est déjà 19h00 quelques choses comme ça, je fais un rapide tour de la concentre. De retour au camping pour manger et apérobière aidant je rencontre quelques gars sympa avec qui je passe la soirée. Couché vers 3h ce qui est correct, la fatigue l'emporte et les bruit de sonos et de moteur ne m'empêche pas de dormir.

Le lendemain matin il faut que j'aille installer mes t-shirts pour les vendres et pour cela j'avais conclu un deal avec Pascal de Dream Machine. Je les rejoints de bonheur pour m'installer dans un coin de leur stand.
Je crois en définitif que ce n'était pas une bonne idées car je n'ai pas été identifier comme will the D S8angraph, mais plutôt comme bossant pour Pascal. J'ai plus passé mon temps à donner des tarifs de pièces pour son shop que de m'occuper de mes t-shirts. Et pourtant j'avais peint un belle enseigne, présenté les produits,mis à dispo mon book...
Bref j'ai écoulé très peu de marchandises, il faut dire qu'avec le temps pourris, les ventes de t-shirts forcément, c'est pas ça.

J'ai quand même réussi à m'esquiver un peu dans la journée pour entrer en contact avec le rédac chef de supervw mag, Ocean Corner, Gianni des Radical bugs et d'autres encore...
Et puis la journée s'achève par une grosse poilade, un gars de chez germanautoparts,que  je ne nommerais pas, s'amuse à montré son z.. à tout les passants. Ça promet pour la soirée à venir!
il est temps de remballer, je ne compte pas rester là le lendemain (le temps s'annonce aussi pourris ).

Après une nuit méga agitée au camping, grosse foire, sonos endiablés à font la caisse, rugissement de moteur et même quelques burns improvisés dans la boues ici et là, je décide d'aller me couché pensant que cela allait se calmer. Que nenni mon bon ami, la fiesta continua jusqu'au matin, j'ai du dormir 2 heures à tout cassé. Au petit matin, je me dis que la prochaine fois pour profiter pleinement du meeting je me démerderais en chambre d'hôtes ce qui doit être plus sympa. C'est vrai qui n'y à pas l'aspect roots et aussi festif mais je serais plus en forme pour aller à la concentre.

Ce fut donc une déception pour ma part, le bilan de cette édition était assez catastrophique, un meeting moins riche que l'année précédente, très peu de vente, temps pourris, les potes qui devaient venir et mon posé un lapin, pas d'appareil photo, le phone portable déchargé, la fatigue, allez je me casse.

But I'll be back! Comme dis le terminator.

 

Posté par will the D à 11:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 juin 2007

T-shirts dispo, creation perso

Première production de T-shirt sérigraphié lancé par s8angraph au super vw national, je vous invite à les regarder de près.
Trois séries limitées à 50 pièces, réparties chacune d’entre elles en taille M, L, XL, de marque  Fruit of the Loom en 190 gr.

Tout d’abord la série Flat Attack avec notre moulin préféré .

flat_attack_frontflat_attack_motifflat_attack_behind

 


Et puis pour les fans du lac salé, il y a Salt Flat 4.

salt_flat_4_frontmotif_salt_flat_4salt_flat_4_behind





Et pour finir je vous ai concocté un gros carbu IDA enflammé.

ida_power_frontmotif_ida_powerida_power_behind


Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à me contacter sur www.s8angraph@voila.fr ou au tel : 06.85.33.02.66. entre 10 et 20 heures.
Sachez enfin que je les vends 20 euros pièce, frais de ports étant de 5 euros.

Le but n'étant pas lucratif c'est un marché test afin de voir si il est possible que d’autres modèles voit le jour par la suite.
Une fois les caisses renflouées, des stickers font aussi partis de mes projets.
Et puis si vous avez besoin d'illustrations pour lancer votre t-shirt, patch, stickers, affiche, flyer..., vous savez ou me joindre.

Posté par will the D à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2007

Flashback 19e vwnat en images

2006 Voila mon premier supervw nat avec ma cox, elle n'était pas tout à fait prête (pas de feux stop, pas de moteur d'essuie glace et pas de phare) mais j'y suis allé quand même. Rencard avec un pote François pour un départ à laube, vers 6h00 du mat'.
La caisse à le cul qui traîne par terre sous le poid, et oui j'emmène avec moi de la pièce pour le swap meet, duvet, bouffe, bière et mon pote François ,encore lui...
Départ sous un bruine assez épaisse et sans essuie glace!!! Je peux vous dire que l'on voit pas grand chose, un coup de chiffon sur le parebrise de temps en temps et le soleil  arrive ouf!
Arrivé à Chartres première panne, analyse, essence ok, electricité ok?!? Elle redémarre, bref 1 km plus loin même chose boubouboueueuehhhh
Après une prise de tête pour savoir quel est le problème, on pousse la cox j'usqu'à un garage Re....
et il s'avère que l'allumage éléctronique déconne (moi qui en avait pris un pour ne pas avoir de problème d'allumage, j'étais heureux). Après avoir pesté et restoré mon calme P... d'allumage de M...!!!
Inspection des pièces emportées pour le swap meet, et allélouia  vis platinée  et condo attendent sagement dans un coin de carton.

 

Bref, 2 heures de perdues mais un nouveau départ et arrivée sans encombre enfin presque ( le ressort de rappel pour le carbu n'est pas assé costaud et donc le ralenti n'est pas au top je doit ramener la pédale en arrière débrayer, c'est la chianlie, et à la
pompe, la note était salé). Bref, après avoir tourné en rond (signalétique 0), nous suivont des mecs de la vendée jusqu'au svw nat et enfin nous y sommes.

cox_vs_lambreta

Le svw nat était très sympa et l'on à retrouvé Run, buggy boueux, stand professionel,  swap meet et expo avec des réalisations qui sortent du commun.


rod_radikalred_baron_e_t_wheels_et_tra

bas__tr_s_bason_peut_pas_y_mettre_les_do

Notament les réalisations des Radical Bugs qui m'on scié, un grand coup de chapeau les gars.Quelques rods ici, quelques drags là, du vintage, du cal look etc...

bouche_bt_as_du_pots_perf

fa__qor_not_dragdrag

souder___la_peinturesiege_en_toile_de_jute


rod_qui_va_bienhyper_lightnew_vintage

ca_respireno_limitsuicide



On en prend pleins les yeux mais pas pleins les oreilles.Il manque quand même d'un peu de rock sur ce podium (de la soupe RNB de la soupe je sais pas quoi). Le concour de tshirts mouillés n'est pas pour cette année ou alors je l'ai loupé.

Fin de journée, nous faisons connaissance avec le nouveau proprio du LM1 moon en la personne de Florient au camping de Sandy.
Le soir s'organise un run "sauvage" dans le centre ville d'à coté. Et bien sur malgrès mon rodage en cours, je ne peu résister, je m'incruste dans la foule pour avoir accès au run, (nous sommes trois dans la caisse) il va y avoir du sport. Inutile de vous dire que même avec un 1600 bien afuté, le run ne fut pas glorieux mais c'était plutôt pour le fun.
Vous verrez, un jour j'aurais un gros moulin moi aussi!
S'en suis une nuit longue et agitée.
Le lendemain, journée swap meet obligatoire mais dans un état vaseux. Presque la totalité de mes pièces sont vendu et donc un soulagement de poid pour la cox. Puis le retour en début d'après 'm bien fatigué. Pour finir sur la route du retour à 20 bornes de chez moi, un bouchons monstrueux du coté de Rambouillet nous attend. 1h30 plus tard nous arrivons Vidés mais des images pleins la tête et prêt pour le prochain vw nat.
Voila quelques photos pour nous remettre dans le bain pour la prochaine éditions et cette fois j'emporterais un appareil numérique parce que les photos sur mon portable c'est pas ça.

Posté par will the D à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]